Les techniques d’apprentissage

Imitation :

Le chien peut imiter des congénères (apprentissage de la chasse) ou des humains (des actions qui réveillent des instincts ou des émotions).

– Évitez de toucher devant le chien tout ce que vous souhaitez préservez

– Essayez, dans la mesure du possible, de contrôler vos émotions…

Habituation

Le chien s’habitue à des stimulations neutres et répétées : les bruits de la maison, de la rue …

il apprend à ne pas réagir.

-Habituez votre chien à chaque situation de la vie courante par approche douce et répétée.

Conditionnement

C’est l’association IMMEDIATE

entre un comportement et sa conséquence.

Conséquence agréable = je reproduis le comportement

Phases d’acquisition d’un ordre :

Pour apprendre un ordre à votre chien, il faut respecter toutes les étapes :

Etape 1
Guider le chien vers le geste qu’il doit apprendre à exécuter
Récompenser chaque progrès.
Dès lors qu’il exécute le mouvement souhaité, le récompenser chaleureusement et lui indiqué le mot qui servira d’ordre

Une fois que le chien exécute facilement le mouvement

Etape 2
Donner l’ordre et guider le chien en même temps
dès que le chien exécute le mouvement souhaité, le récompenser

Progressivement, guider de moins en moins

Etape 3
Donner l’ordre au chien sans guider
dès que le chien exécute le mouvement souhaité, le récompenser
ATTENTION, récompenser comme au premier jour !  L’ordre n’est pas acquis, il doit être renforcé par une récompense extrêmement motivante.
Lorsque l’ordre est acquis, c’est à dire lorsque le chien sait exécuter le mouvement au premier commandement quelque soit le contexte.

Etape 4
Donner l’ordre
Dès que le chien exécute le mouvement, récompenser de manière aléatoire pour stabiliser le mouvement.

Conséquence désagréable = j’évite le comportement

Pour apprendre au chien à ne plus avoir certains comportements, on peut :

  • L’ignorer (ex : le chien qui pleure derrière la porte)

  • Enlever quelque chose d’agréable (ex : poser la laisse si le chien s’excite avant la promenade)

  • L’en dissuader à l’aide d’une surprise désagréable (ex : un objet tombe bruyamment lorsque le chien s’approche de la poubelle) ; en général, utiliser cette réprimande lorsque vous ne souhaitez pas que le chien l’associe à vous, mais plutôt à son comportement.

  • Vous fâcher : souvent, élever la voix suffit, mais dans certains cas, vous devez prendre le chien par la peau du cou pour lui faire comprendre votre désaccord. Dans les cas « extrêmes », vous pouvez le prendre par la peau du cou et le “plaquer” par terre … jusqu’à ce que son attitude montre qu’il cède et vous respecte.

  • Chasser le chien

Attention:

Une réprimande doit être systématique

Une réprimande ne doit JAMAIS être douloureuse ;

Réprimandez le chien au début de la mauvaise action

C’est à vous de renouer la communication après la punition.

Call Now Button